Association Graine de Bambou

Un portail vers la Chine...

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Newsletter

captcha 

Présentation du TaïJi Quan

Le TaïJi Quan fait partie des arts martiaux internes par comparaison aux arts martiaux externes (karaté, boxe…) C'est-à-dire que la force et la puissance que peut développer cet art n’est pas comparable à une force physique, musculaire ou mécanique. La force et la puissance de l’eau lui serait plus appropriées. Elle naît d'un mouvement juste, spontané issu d'un relâchement complet (physique, émotionnel et mental) qui s'adapte à la situation présente.

Le TaïJi Quan est issu de la fusion des principes Taoïstes, de la richesse de la médecine traditionnelle chinoise et des techniques d’autodéfense. On y retrouve donc plusieurs buts/objectifs/effets secondaires :

  • un moyen d’élargir sa conscience et ne faire qu’Un avec la Nature
  • une méthode pour nourrir et entretenir la santé
  • un véritable art martial.

Il est difficile de dater ou de nommer « l’inventeur » de cet art qui est le fruit d’une tradition millénaire. Des légendes parlent de l’apparition du TaïJi Quan aux environs du XIII° siècle.

Mais les premiers taoïstes pratiquaient des mouvements très similaires aux enchainements de TaïJi Quan plusieurs siècles avant notre ère. Le principe taoïste de « l’agir sans agir » - wei wu wei – reste une recherche, un sujet d’étude que l’on tente d’expérimenter dans les arts martiaux internes chinois ou les différentes formes de Dao Yin (ou Qi Gong).

Graine de Bambou - Association loi 1901 - 46260 Beauregard

SIRET : 808 831 150 00012 - APE : 85.52Z - Enseignement Culturel